Assemblées
L’assemblée générale des « Gens de Viam » se tient le plus souvent à la fin du mois d'août.
C'est l'occasion pour les adhérents de se rassembler pour prendre connaissance des rapports de trésorerie, de l'activité de l'association, et de faire des propositions pour l'année suivante.
 C'est aussi le moment de la présentation par le président du bilan de l'année.

Assemblée Générale des « Gens de Viam » du 27 août 2016 
 
Une vingtaine de personnes étaient présentes pour la 13ème assemblée générale des Gens de Viam.  
En 2016, 2 adhésions nouvelles et 61 cotisations réglées, contre 85 l’année dernière, mais l’année n’est pas terminée. Ont été vendus à ce jour pour 2016 : 36 livres, 40 PAP et 1 DVD. Rappelons que depuis 2003, plus 2500 livres ont été vendus générant ainsi une recette de fonctionnement non négligeable. 
Au 27 août 2016, les recettes s’élèvent à 3774.34 euros et les dépenses à 3571.65 euros. 
La brochure éditée en avril 2016 « Les monuments aux Morts du canton de Bugeat » a été expédiée aux maires concernés, au Préfet et au Président du Conseil départemental de la Corrèze ainsi qu’à la Bibliothèque Nationale de France à Paris et aux Archives départementales de la Corrèze. 
Pour le concert il y a eu 44 entrées ; à l’exposition estivale : 272 visiteurs et La balade du 9 août a intéressé 25 marcheurs.  
Deux groupes de visiteurs : « Les Amis de Robert Margerit » et « Loisir Solidarité Retraite CGT » tous deux de Haute Vienne sont venus visiter l’église. En plus des « Gens de Viam, Geneviève Fourgnaud était là pour donner d’utiles explications à ces visiteurs. 
Pour leur dernière colo de Voilco, dans le bourg de Viam, notre association a offert aux enfants qui ont visité l’expo 2016 un livre de notre association. 

La conclusion de Bernard Bouche : Chers amis, j’arrive au terme de ce rapport 2016 : j’avais la possibilité de donner mon accord à une citation de Sénèque (vers 64 après Jésus Christ) : « S’arrêter est bien difficile quand on croit être dans le bon chemin » dit-il. Sans prétention aucune, en tant que président des « Gens de Viam », je pense être encore sur le bon chemin. Mais, je suis davantage d’accord avec une autre citation, celle de Goethe (1749-1832) qui dit « Lorsqu’on vieillit, il faut savoir s’arrêter avec conscience à un certain degré ». C’est pourquoi, je ne souhaite pas être reconduit dans ma fonction de président des « Gens de Viam ». Je vous remercie de m’avoir supporté si longtemps. J’ai vécu une très belle aventure, dont je reste très fier, j’espère qu’il en a été de même pour vous. Je suis aussi confiant dans l’avenir car l’œuvre collective des « Gens de Viam » continuera sur le chemin tracé, mais aussi en innovant, nous en avons les moyens, il faut simplement qu’aujourd’hui, chacun et chacune osent franchir le pas, comme nous l’avons fait en 2003, alors qu’à l’époque tout était à construire. Les fondations sont encore solides, alors ayez confiance en vous, les adhérents des « Gens de Viam » vous soutiendront. Les rapports de trésorerie et d’activité ont été adoptés à l’unanimité. 

De même que l’unanimité s’est faite pour élire Sandra Besse à la présidence de l’association, Aline Lebru reste secrétaire, Madeleine Jacquet, trésorière, Nicole Chalat trésorière adjointe, Maryse Besse, Bernard Bouche, Joseph Sénéjoux et Claudine Fourgnaud (nouvellement intégrée) membres du C.A. Sandra a clôturé la séance en proposant pour l’année prochaine de réfléchir à « une fête des ferrailles » tracteurs et vieilles voitures.... pour animer le bourg de Viam, en même temps que l’exposition salle municipale. La concrétisation sera à l’ordre du jour des prochaines réunions du Conseil d’Administration C’est autour du verre de l’amitié que les discussions se sont poursuivies et l’assemblée 2016 des « Gens de Viam » s’est terminée.